1905 / Wright Flyer III - Frres Wright

1er meeting d'avions au Monde en Champagne

3 biplans Wright la 2me Grande Semaine dAviation de Champagne de 1910

En 1908, les frères WRIGHT signèrent un contrat avec des Français pour la construction d’avions (aéroplanes) en France. Ils s’installèrent à côté du Mans, pour effectuer des démonstrations et former des pilotes. A la fin de l’année, ils avaient accompli plus de 100 vols, dont 60 avec un passager. Mais les essais étaient perturbés à cause d’un vent trop fort. Un ami d’un des pilotes savait que les conditions météorologiques étaient meilleures dans le sud de la France que dans le nord...Il se rendit au Mans, emportant avec lui les relevés météorologiques d’un médecin de Pau.

de Lambert parmi les meilleurs pilotes de lcurie Wright

En décembre 1908, les frères Wright arrivèrent dans la région béarnaise (sur le site du Pont-Long) pour effectuer des essais, avec leur aéroplane et leurs élèves : Paul Tissandier, Lucas Gérardville et le Conte de Lambert.Le 9 janvier 1909, une foule enthousiaste acclamait "l’homme-oiseau". Ce premier vol dura 7 minutes. Il fut aussitôt suivi d’un second vol de 4 min. De nombreuses personnalités vinrent assister aux autres vols des frères Wright : Louis Barthou (ministre des travaux publics), Alphonse XIII (Roi d’Espagne), Edouard VII (Roi d’Angleterre) ... Le 24 mars, les frères Wright, qui avaient formé trois élèves et donc honoré leur contrat, quittèrent PAU pour se rendre à Rome, en laissant une école d’aviation (la première du monde).

En 1908, Wilbur Wright s’installe au camp d’Auvours près du Mans. La France semble être le pays le plus réceptif au développement industriel de leur invention. Après avoir démontré les capacités de sa machine, il installe la première école française d’aviation, à Pau en février 1909. Les frères Wright quittent la France pour Rome en mars 1909 en laissant la responsabilité de l’école à leur premier élève, Paul Tissandier dont le départ un an plus tard marquera la fermeture de l’établissement.

Wilbur Wright entama une tournée de démonstration en Europe pendant l'été 1908. Accueilli par Léon Bollée (constructeur d'automobiles), il s'installa aux Hunaudières, près du Mans et assembla son avion, le Flyer A. Le 8 août, profitant d'une journée sans vent, il se prépara pour un vol. Un public très critique, composé de pilotes européens, était venu pour assister à la démonstration. Ils se considéraient comme la fine fleur de l'exploit aéronautique. Personne n'avait vu le vol soi-disant effectué en 1903 et rien ne prouvait qu'il avait volé avant Santos-Dumont. Un rugissement de moteur coupa court aux discussions et devant l'assistance ébahie, le Flyer A décolla, grimpa et se mit à tournoyer et virer avec une habilité déconcertante. La démonstration prit fin rapidement quand le moteur donna des signes de faiblesses. Wilbur prouva l'avance prise par lui et son frère dans le domaine de l'aéronautisme et surtout dans le domaine du contrôle de leur appareil. A partir de là, l'aviation européenne progressa à pas de géant ...

Les pilotes européens réalisèrent vite que Wilbur Wright était prêt à parler de ses projets et des améliorations possibles. A la fin de 1908, Wilbur avait totalisé plus de 100 vols, d'une durée totale de 25 heures. Le 31 décembre 1908, il réalisa un vol de 2h20 et couvrit une distance de 124 km, établissant un nouveau record qui lui fit gagner le prix Michelin. Un an auparavant, le record de durée de vol était d'une minute seulement !! Tandis que Wilbur était occupé en Europe, son frère Orville exécutait des vols de démonstration à Fort Myer en Virginie. Le Flyer avait déjà été acheté par l'armée américaine. Malheureusement, fin septembre 1908, Orville fut gravement blessé quand son appareil s'écrasa au sol. Son passager, le lieutenant Thomas Selfridge y trouva la mort. L'enquête démontra qu'une lame de l'hélice avait sectionné un câble d'attache et que la queue de l'appareil s'était décrochée.

Les Frres amricains Wright faisaient dcoller leur avion en le plaant sur un rail. Lavion tait violemment tir par un cble pour lui donner llan indispensable au dcollage que son petit moteur tait incapable de fournir.

Montée des poids au pylône de décollage des Wright,
en 1909. On peut reconnaître Picard, ? ,
Delebecque, M. Clémenceau, Lucas Girardville,
E. Chateau, Lovelace, P. Tissandier, Dévé, Lachapelle.
Cet artifice de lancement fut lorigine de contestations pour leur attribuer le 1er vol en avion du Monde.
Les Wright quittent les USA en 1905 pour sinstaller en France, lpoque pays leader dans le domaine de laviation.Ils participeront au 1er meeting davions au monde de 1909 Reims. Sur limage, du dimanche 22 aot 1909, Le Comte Charles de Lambert prpare son Biplan Wright n 7.

Les 3 biplans Wright la 2me Grande Semaine dAviation de Champagne du 3 au 10 juillet 1910 taient pilots par Etv, Gasnier et de Lambert.



Galerie Complmentaire