René Demasnet (1881-1947)  France

Pilote du monoplan Antoinette n12 au 1er meeting mondial davion de 1909 en Champagne

Pilote des avions Antoinette de Levasseur.

Au salon de la locomotion aérienne de décembre 1908, les visiteurs peuvent admirer la finition superbe du monoplan Antoinette IV de la firme Levavasseur. René Demanest sera son premier acheteur et fera voler l’avion au camp de Châlons-en-Champagne, en février et mars 1909. La machine porte des ailerons mobiles type Farman, un train simplifié dont le patin comporte une petite roue à l’avant et dispose du moteur 50 ch.

Nommé au camp de Châlons-en-Champagne chef pilote de la firme Antoinette, René Demanest teste dès février 1909 le monoplan Antoinette types IV de la firme parisienne, propulsé par le nouveau moteur Antoinette de 50 ch qui semble plus fiable que le 50 ch précédent. Le 29 avril 1909, Demanest réalise un premier vol de six kilomètres. Le nouveau V8 Antoinette donne entièrement satisfaction. Le jour suivant, 30 avril, Demanest vole sur 15 kilomètres.

"Malgré les engagements de Demanest et Ruchonnet sur Antoinette, seul Hubert Latham participa à la première grande semaine de Reims du 22 au 29 août 1909. Il utilisa deux machines, une Antoinette VII n° 29 et une Antoinette IV n° 13, facilement reconnaissable à ses ailerons en bout d'aile. Il utilisait l'Antoinette IV pour les épreuves de vitesse et de distance et l'Antoinette VII pour le record de hauteur, qu'il gagna avec... 155 m. Il pourrait s'agir de l'une de ses tentatives du 26 août pour sa qualification pour la coupe Gordon Bennett." (Thierry Matra).

Quant à Ruchonnet, il "ne savait même pas conduire une voiture et ne s'était entraîné que pendant un week-end sur son appareil ; le vendredi, il avait effectué quelques sauts de puce, en faussant son train d'atterrissage ; le dimanche, après réparations, il avait volé de nouveau. Deux jours plus tard, pour conclure son entraînement, il avait parcouru 1 500 mètres autour du terrain."

Le 21 mai 1909, Mourmelon en Champagne, Ren Demanest effectue un vol de 13 mn et 23 s 72 km/h sur le monoplan Antoinette.

Le 11 juillet 1909, au Camp de Chalons-en-Champagne, Ren Demanest excute deux vols de 10 mn, mais dans un virage un coup de vent rabat au sol son monoplan dune hauteur de 30 m. Lappareil est bris, Demanest est bless.