Paul Tissandier (1881-1945) France

Pilote de biplan Wright n°4 et n°15 et n°26 au 1ermeeting d’avions du Monde de 1909 en Champagne
Pilote la 2me semaine aronautique de Champagne 1910

Paul Tissandier est le fils du célèbre savant Gaston Tissandier, inventeur du moteur électrique pour dirigeable. Grâce à Gaston Tissandier, dès 1883, le contrôle d'engins volants devenait réalité. La famille Tissandier s'installe à Jurançon, aux portes de Pau, car le savant juge le climat du Béarn idéal pour y poursuivre ses expériences. Comme Tissandier, le magnat James Gordon-Bennett, fondateur de l'International Herald-Tribune, a lui aussi choisi Pau, dont il est maître d'équipage des chasses au renard, pour se consacrer à son sport favori : l'aérostation.

Paul Tissandier est formé comme pilote par les frères Wilbur et Orville Wright (américains d’Indiana) qui avaient été invités à faire des démonstrations de leur avion, « le Flyer », en France. Le banquier Français, Lazarre Weiller, leur avait proposé 500.000 francs or (équivalent aujourd'hui de 2 millions de dollars) en contre-partie, de la présentation de 4 vols avec passager de plus de 50 km, de la fourniture de 4 appareils biplace et de la formation des 3 premiers élèves pilotes au monde. Ayant signé ce contrat, les frères Wilbur, déçus de leur implantation au Mans, rejoignent Pau où ils forment leurs 3 élèves : Paul Tissandier, Lucas Gérardville et le Conte de Lambert.

Paul Tissandier effectue son premier vol, le 18 février seul. Les journalistes se précipitent vers lui « Pour devenir un bon aviateur, point n’est besoin d’être acrobate. Il suffit d’être un bon sportsman. La plus belle des sensations est le plaisir immense de piloter cette merveilleuse machine qui obéit de façon si parfaite. Ce fut pour moi une joie intense quand Wilbur m’invita à prendre en mains les leviers ». Il est vrai qu’un moteur de 24 chevaux qui propulse à une vitesse de 96 km/h, cela vous procure une émotion inoubliable.

Ses Records

  • Grand PRIX de CHAMPAGNE de la distance : (6ème lauréat 111 km )
  • PRIX HEIDSIECK et Louis ROEDERER de la VITESSE 3ème lauréat (30 km à 60,8 km/h)
  • PRIX POMMERY du TOUR de PISTE 6ème Lauréat (10 km à 63,7 km/h)
  • 6ème Lauréat avec 111 km sur Biplan Wright

Galerie Complmentaire