Comte Jacques de Lesseps (1883 - 1927)

Pilote du monoplan Blriot la 2me semaine aronautique de Champagne 1910.

Jacques de Lesseps disparaitra le 18 octobre 1927 lors d’une mission photographique aérienne et ses amis du Canada érigeront à Gaspé (Canada) un monument à sa mémoire.

Montréal est l'hôte, en 1910, du deuxième rassemblement aérien mondial (le 1er meeting aérien mondial s’étaient tenu à Reims en champagne l'année précédente). Vingt trains conduisent les spectateurs à la Semaine aéronautique de Montréal, du 27 juin au 5 juillet, au champ d'aviation de Lakeside, à Pointe-Claire. Le comte Jacques de Lesseps, vedette invitée sur la recommandation de Blériot, ne décevra pas les Montréalais. Les journaux parlent de ses prouesses spectaculaires, de ses piqués vertigineux et de sa pleine maîtrise de l'appareil. «Il fait frissonner et haleter les foules par ses plongeons périlleux et est ensuite acclamé lorsqu'au ras du sol, il remet son oiseau mécanique en position horizontale et atterrit avec la grâce, la légèreté d'un pigeon.» (La Presse, 27 juin 1910) Il triomphe en passant au-dessus de Montréal à bord du Scarabée, le monoplan avec lequel il avait traversé la Manche et qui n'est arrivé à Montréal que la veille.

Parti de Valois, sur les bords du lac Saint-Louis, il se dirige vers le pont Victoria, décrit un cercle autour de l'hôtel de ville pour saluer le maire, puis survole le mont Royal à une altitude de 600 m, parcourant 58 km en 49 minutes.