Grandes Marques de Champagne
Mcnes des pionniers de laronautique

1er Prix Champagne Ruinart offert dès 1906

12 500 francs-or ou (37 500 en 2007) pour le vol arien France => Angleterre, réalisé le 21 mai 1910 par le Comte Jacques de Lesseps (1883-1927).

Créé le 4 décembre 1906 à une époque où les avions décollaient à peine du sol, le PRIX RUINART offrait 12 500 francs-or pour récompenser le pilote qui réussirait sur une machine volante la traversée France-Angleterre dans un sens OU dans l’autre.

Ruinart (la plus ancienne des Grandes Marques de champagne fonde en 1729) se projetait ainsi rsolument vers lavenir en imaginant possible ce qui ne le deviendra que 3 ans plus tard, avec Blriot en 1909 et de Lesseps en 1910.

Louis Blériot pouvait bien entendu remporter également ce trophée lors de sa traversée de juillet 1909 mais il avait choisit de concourir exclusivement pour le prix du Daily Mail dont le montant était plus important encore. Il réussit donc l’exploit lors de la 1ère traversée Calais-Douvres, le 26 juillet 1909, mais sans répondre simultanément aux exigeants critères requis pour gagner les deux Prix.

Deux autres pilotes avaient galement prpar cet exploit (Latham sur Antoinette et Charles Comte de Lambert sur Wright) mais ils furent pris de vitesse une priode o tous les grands pilotes prpareraient leur participation au 1er meeting international aronautique du Monde organis fin aot 1909 Reims, sous contrle de lAro-club de France par plusieurs Grandes Marques de Champagne.

Le 21 mai 1910, Jacques de Lesseps brigue le Prix Ruinart avec un monoplan Blériot ,équipé d’un moteur étoile 7 cylindres rotatifs, Gnome type Oméga 50 CV.

Le vent s’est levé dès les premières heures de la matinée, et, quoique généralement suivi de brumes, Jacques de Lesseps reste confiant et décide de partir dans le milieu de l’après-midi. À 15 h 50, le frêle appareil s’envole, prend de la hauteur (on ne parle pas encore d’altitude à 400 ou 500 mètres environ), puis pique vers le large escorté par le contre-torpilleur Escopette.

Du vol proprement dit, Jacques de Lesseps n’a rien raconté d’extraordinaire, mais de l’autre coté de l’English Channel une foule considérable attend l’aviateur, mais on apprend rapidement que Lesseps s’est posé sans encombre après 32 mn de vol à l’est de Douvres, proximité de la ferme de Wonston Court, dans les parages de la baie de Sainte-Margaret. Ce fut un bel exploit.

21 mai 1910, Jacques de Lesseps avant son envol pour lAngleterre encourag par son mcne Andr Ruinart.

L’extrême simplicité du campement et des deux hommes fait ressortir courage, pugnacité et frugalité de l’aéronautique naissante en dépit de la générosité de quelques généreux mécènes telle que la Maison de champagne Ruinart.

Jacques de Lesseps aurait même souhaité rentrer en France avec son avion, mais la brume s’étant épaissie, il dû renoncer à ce projet et rejoignit Calais le soir en steamer, avec la satisfaction d’avoir répondu à toutes les exigences requises pour remporter le Prix Ruinart.

Petit-fils de l’illustre ingénieur et diplomate, Ferdinand de Lesseps, le comte Jacques de Lesseps, s’embarque ensuite pour le Nouveau Monde. Il s’illustre comme pilote aux meetings de Montréal et de Toronto, (villes qu’il sera le premier à survoler), et à New-York au meeting de Belmont Park.

Coupe Champagne Ruinart

1er Vol d’avion aller-retour France-Angleterre-France
remporté en mai 1910 par l’Anglais Charles Stewart Rolls
(1877 - 1910)

La traversée de la Manche ayant été réalisée à deux reprises, la Maison de Champagne Ruinart offre alors immédiatement un nouveau Prix pour le pilote qui réalisera le 1er aller-retour entre la France et l’Angleterre.

Cette « Coupe champagne Ruinart » de l’aviation sera brillemment remportée dans les jours qui suivirent (le 2 juin 1910) par l’anglais Charles Stewart Rolls, créateur de la célèbre firme automobile du même nom.

Charles Stewart Rolls (1877 - 1910) - Rolls completed the first double crossing of the Channel - England-France-England on 2 June 1910 in total flying time 95 ½ minutes and is pictured below.

2 juin 1910 - Charles Stewart Rolls, créateur avec Henry Royce de la célèbre firme de moteurs, accomplit à bord d'un biplan Short-Wright, la première traversée de la Manche, aller et retour, sans escale.

N° 3511 du Journal L’Illustration du 11 juin 1910, page 538, Douvres-Calais et retour en aéroplane

« Les exploits des aviateurs se suivent et se surpassent, et l'on doit vraisemblablement s'attendre, après leurs derniers triomphes, à la prochaine réalisation de tous les rêves d'Icare. C'est pourquoi, si l'on admire toujours, on ne s'étonne presque plus ; et l'on a appris, il y a quelques jours, comme une chose toute naturelle, que la Manche, qui, d'abord, avait été si hardiment franchie par deux aviateurs français, venait d'être « bouclée» par un troisième aviateur, anglais cette fois, C. S. Rolls. Le jeudi 2 juin, à 6 h 30 du matin exactement, il s'élevait de son hangar de Swingatte sur biplan Wright, gagnait la mer et se dirigeait, dans un vol magnifique, à une hauteur d'environ 300 mètres, vers la côte française. A 7 h 15, le. biplan plana sur Sangatte, décrivit une courbe gracile, puis reprit la direction de Douvres où il atterrissait à 8 h 05. »

En 1910, Charles est le premier homme a faire l'aller-retour Angleterre-France au-dessus de la Manche avec un Wright Flyer I des frres Wright, un des premiers avions de l'histoire de l'aviation. La mme anne, il se tue tragiquement le 12 juillet dans un meeting arien au-dessus de Bournemouth l'ge de 33 ans.
Son nom est gravé dans l'histoire des pionniers de l'automobile, de l'aviation et de Rolls Royce.

En 1909, de Grandes Marques de Champagne
organisent le 1er meeting aronautique mondial
dot de Prix offerts aux 30 pilotes pionniers.