L’inscription qui figure sur cette horloge, construite dans le clocher de l’Eglise, est ainsi libellée : « Fait l’an mil V cents trante par denis baulory de Troy. » Il semble que Denis Bolori ait voulu franciser son nom, en signant son oeuvre « Baulory ». Entendait-il par-là adopter la France pour sa nouvelle patrie ? Il est permis de le croire. Du reste, nous trouvons cette famille définitivement fixée à Troyes, pendant tout le XVIIe et même au début du XVIIe siècle (voir Bibliothèque, recherches faites par M. Le Clert). On peut donc, à mon avis, considérer ce vol comme une victoire française.