Pour prendre connaissance du contenu de ces pellicules, elles étaient projetées, dans une salle obscure, sur un écran, à la manière du cinéma actuel.