Le Commandant Driant, bien que Député de Nancy au début des hostilités avec l’Allemagne, en 1914, partit nénamoins au front, comme Lieutenant-Colonel, à la tête de deux bataillons de chasseurs à pied et mourut héroïquement, en entraînant ses hommes, au Bois des Caures le 22 février 1916. Parmi les œuvres du Commandant Driant, on peut citer : «La Guerre de demain », « La Guerre souterraine », « Robinsons de l’air », l’Aviation du Pacifique », etc.